Nos Articles

Publié le : 25/01/2021

Y a-t-il encore de la vitamine C dans les fruits ?

Selon de récentes études, les apports nutritionnels que contiennent les fruits auraient considérablement diminué depuis 1950. Ainsi, il y aurait autant de vitamine C dans une pomme de 1950 que dans 100 pommes aujourd’hui.

Comment cela s’explique-t-il ? Quelles sont les conséquences ? Découvrez quelques éléments de réponse.

Les fruits, nos meilleurs alliés ?

Les fruits sont l’une des principales sources de vitamine C. Ainsi, par exemple, les oranges contiennent 53mg/100g, les brocolis 89mg/100g et les fraises 58mg/100g. Grâce à leur teneur en vitamine C, en manger cinq par jour permettrait donc de satisfaire nos besoins quotidiens. Néanmoins, plusieurs facteurs tendent à réduire la concentration de vitamine C dans les fruits.

Pourquoi y a-t-il moins de vitamine C dans les fruits qu’auparavant ?

Tout d’abord, la baisse de vitamine C dans les fruits est une conséquence directe de l’agriculture moderne : les sols étant surexploités, ils s’appauvrissent en nutriments ; de surcroît, l’utilisation généralisée d’engrais et pesticides, qui permet d’accélérer la croissance des plantes, empêche les micronutriments de se développer correctement.

L’instabilité de la vitamine C est l’une des autres raisons. Cette vitamine est fragile, et se dégrade facilement au contact de l’air ou de la chaleur. Dès lors, le stockage des fruits en magasin ou chez soi suffit à réduire considérablement leur teneur en vitamines.

Vient ensuite le moment de préparation des fruits. Rien que le fait de découper un citron en deux, d’éplucher un ananas ou d’écraser des pommes de terre peut réduire jusqu’à 40% la teneur en vitamine C à cause de l’oxydation. Il en va de même lors de la congélation ou la cuisson de fruits.

Que ce soit à cause des méthodes agricoles actuelles, du stockage ou bien de la préparation, nos apports en vitamine C sont moins importants qu’ils pouvaient l’être en 1950, ce qui peut entraîner des carences. Or, elle est indispensable pour notre organisme, comme vous pouvez le constater dans l’article dédié à ses bienfaits, puisqu’elle aide le corps à maintenir ses défenses naturelles, à réduire la fatigue, à fabriquer le collagène, à protéger les cellules contre le stress oxydatif et bien plus encore !

Comment remédier à l’appauvrissement nutritionnel des fruits en vitamine C ?

Comme l’agriculture biologique est plus respectueuse de l’environnement que l’agriculture classique, on pourrait penser que manger des fruits et légumes bio est une bonne solution pour obtenir davantage de vitamine C. Mais malheureusement, ce n’est pas le cas. Des études ont montré qu'il n'y a aucune différence significative concernant la teneur en vitamine C entre un fruit issu de l’agriculture biologique et un fruit « classique ».

Utiliser des compléments alimentaires peut alors être une option à réellement considérer afin d'assurer à l'organisme un apport optimal en vitamine C et profiter pleinement de ses nombreuses vertus.

Nous vous recommandons

Vitamine C en poudre

Vitamine C pure en poudre extra soluble d’origine végétale (100% acide L-ascorbique). Cuillère doseuse incluse.

100% Acide L-ascorbique

Poudre extra soluble

Immunité & vitalité

Cuillère doseuse incluse

Voir la fiche produit

Vitamine C Quali®-C

Vitamine C pure brevetée Quali®-C d’origine végétale (100% acide L-ascorbique), dosée à 1000 mg.

Forme brevetée

1000 mg / dose

Immunité & vitalité

2 mois de cure

Voir la fiche produit

Vitamine C liposomale

Découvrez la vitamine C sous sa forme innovante hautement assimilable et à l’excellente tolérance intestinale.

Haute teneur en vitamine C

Assimilation optimale

Réduction de la fatigue

1 à 3 mois de cure

Voir la fiche produit

Continuer votre lecture

Nos Articles

Publié le : 08/02/2021

Vitamine C : quels bénéfices pour le sport et la musculation ?

lire l’article

Nos Articles

Publié le : 15/02/2021

Top 3 des meilleures vitamines pour avoir un cerveau performant

lire l’article