Oméga 3 : quels bienfaits sur la santé ?

Vous faites certainement partie de la plupart des gens qui ont entendu dire que les acides gras oméga 3 sont absolument essentiels pour être en bonne santé.

Et pourtant, il n’est pas toujours évident de savoir quels sont précisément leurs bienfaits, et surtout, comment pouvoir en tirer pleinement profit.

Pour vous aider à y voir plus clair et comprendre pourquoi les oméga 3 sont si importants pour votre organisme, nous vous avons préparé un petit guide !

Les acides gras Oméga 3, de quoi s’agit-il au juste ?

Les acides gras oméga 3 font partie de la famille des acides gras polyinsaturés essentiels. Ils sont nécessaires à la santé humaine, mais le corps n’est pas capable de les fabriquer. Ce qui signifie que vous devez les obtenir par le biais de l’alimentation.

Les oméga 3 sont un ensemble d’acides gras, que l’on retrouve sous différentes formes :

  • ALA (acide alpha linolénique) ,
  • EPA (acide eicosapentaénoïque),
  • DHA (acide docosahexaénoïque).

Où trouve-t-on ces acides gras oméga 3 ?

On retrouve les oméga 3 dans l’alimentation. Les aliments les plus riches en oméga 3 sont de différentes natures.

Les sources d’ALA

L’ALA est essentiellement présent dans les végétaux. Les meilleures sources d’ALA sont les huiles végétales (comme l’huile de lin, l’huile de noix ou l’huile de périlla) mais également les noix ainsi que les graines de chia ou les graines de lin.

Les sources d’EPA et DHA

L’EPA et le DHA sont présents dans les aliments d’origine marine, notamment les poissons gras (saumon, thon, hareng, maquereau, foie de morue, sardines, anchois…).

Il est à noter que les oméga 3 d’origine animale sont mieux assimilés par le corps que les oméga 3 d’origine végétale. Il est néanmoins conseillé de varier ces deux formes d’oméga 3 !

Quels sont les apports conseillés en oméga 3 ?

Les apports journaliers conseillés sont les suivants :

  • ALA : 2,5 g pour un homme et 2 g pour une femme,
  • EPA : 250 mg
  • DHA : 250 mg

L’alimentation suffit-elle à couvrir nos besoins ?

Malheureusement, l’alimentation est souvent insuffisante pour couvrir l’intégralité des apports conseillés en oméga 3.

On estime d’ailleurs que seulement un tiers de la population française respecte les recommandations hebdomadaires en oméga 3.

Quel doit être le ratio oméga 6 / oméga 3 ? 

Il est essentiel pour notre corps d’obtenir des oméga 6 et oméga 3 dans de bonnes proportions. Pour que ce ratio oméga 6 / oméga 3 soit équilibré, il faut consommer au maximum 5 fois plus d’oméga 6 que d’oméga 3.

Pourtant, on estime que la tendance actuelle dans les pays occidentaux comme la France est de 20 pour 1. Un tel déséquilibre peut notamment favoriser l’obésité ainsi que des troubles cardiovasculaires et inflammatoires.

Qu’est-ce qui explique un tel déséquilibre ?

Les régimes alimentaires modernes favorisent la consommation d’oméga 6 au détriment de la consommation d’oméga 3. Les aliments riches en oméga 3 sont bien moins représentés dans notre alimentaires que ceux concentrés en oméga 6.

Comment rétablir l’équilibre ?

Pour rétablir l’équilibre entre oméga 6 et oméga 3, il est à la fois recommandé d’augmenter ses apports en oméga 3 (aliments riches en oméga 3, compléments alimentaires) et de limiter sa consommation d’aliments déséquilibrants, trop riches en oméga 6 (huile de tournesol par exemple).

Les bienfaits des acides gras oméga 3

Comme nous l’avons annoncé au tout début, les oméga 3 sont indispensables au bon développement et fonctionnement de tout l’organisme.

Les bienfaits des oméga 3 pour le corps

Les recherches sur les avantages des oméga 3 pour le corps sont toujours en cours. Toutefois, certaines découvertes ont déjà été faites :

  • Les oméga 3 contribuent à une fonction cardiaque normale.
  • Les oméga 3 favorisent la bonne circulation sanguine du corps.
  • Les oméga 3 contribuent à réduire l’inflammation.
  • Les oméga 3 peuvent aider à réduire le risque de maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, le cancer et l’arthrite.

Il est à noter que les bienfaits sur la santé cardiovasculaire sont principalement attribuables aux oméga 3 de type EPA et DHA que l’on retrouve notamment dans les huiles de poisson.

À l’inverse, un déficit en oméga 3 peut avoir des conséquences néfastes pour la santé. Un certain nombre d’études suggèrent en effet que la carence en oméga 3 pourrait contribuer à augmenter le risque de diabète et à occasionner des problèmes cutanés (peau sèche, acné…).

Les bienfaits des oméga 3 pour le cerveau

En plus de bienfaits notables pour le corps, les acides gras oméga 3 sont également bénéfiques pour le cerveau.

  • Les oméga 3 contribuent au bon développement du cerveau (pendant la grossesse et la petite enfance) ainsi qu’à son bon fonctionnement.
  • Les oméga 3 contribuent au maintien d’une vision normale.
  • Les oméga 3 favorisent la concentration et la mémoire.

De récentes études indiquent également que les oméga 3 aideraient à lutter contre le déclin mental lié à l’âge et auraient des effets bénéfiques sur les troubles dépressifs et sur l’humeur. 

Comment tirer pleinement profit des acides gras oméga 3 ?

Rendus à ce stade, vous avez certainement compris l’importance des acides gras oméga 3 pour votre organisme et pourquoi il est nécessaire d’en consommer suffisamment (sans en abuser non plus !).

Pour assurer vos apports en oméga 3, deux options s’offrent à vous :

  • manger des aliments riches en oméga 3 ,
  • prendre quotidiennement des compléments à base d’huile de poisson (ou d’huile de krill), une excellente source d’acides gras oméga 3 de type EPA et DHA. Nos oméga-3 de qualité Epax® sont par exemple un excellent moyen de couvrir vos besoins quotidiens en acides gras 😉

En conclusion

De nombreuses personnes préfèrent gagner les acides gras oméga 3 grâce à un régime alimentaire sain et naturel. Toutefois, cela n’est pas possible pour tout le monde. Vous avez besoin d’une grande concentration d’acides gras oméga 3 de façon quotidienne pour en obtenir tous les bienfaits.

Malheureusement, la plupart des gens ne mangent pas assez d’aliments riches en oméga pour obtenir ces avantages. Si vous ne mangez pas de saumon et d’autres poissons riches en oméga 3 au moins quatre fois par semaine, il est fort probable que vous n’en ayez pas assez dans l’organisme sans les compléments alimentaires.