Y a-t-il encore de la Vitamine C dans les fruits ?| Nutrivita.fr

Y a-t-il encore de la Vitamine C dans les fruits ?

Y a-t-il encore de la Vitamine C dans les fruits ?
18 avril 2016 Équipe Nutrivita

Selon de récentes études, les apports nutritionnels que contiennent les fruits auraient considérablement diminué depuis 1950. Ainsi, il y aurait autant de vitamine C dans une pomme de 1950 que dans 100 pommes aujourd’hui. Comment cela s’explique-t-il ? Quelles sont les conséquences ? Découvrez quelques éléments de réponse.

Les fruits, nos meilleurs alliés ?

Les fruits sont l’une des principales sources de vitamine C. Ainsi, par exemple, les oranges contiennent 53mg/100g, les brocolis 89mg/100g et les fraises 58mg/100g. Grâce à leur teneur en vitamine C, en manger cinq par jour permettrait donc de satisfaire nos besoins quotidiens. Néanmoins, plusieurs facteurs tendent à réduire la concentration de vitamine C dans les fruits.

Pourquoi y a-t-il moins de vitamine C dans les fruits qu’auparavant ?

Plusieurs raisons expliquent l’appauvrissement des fruits en vitamine C. Tout d’abord, pour des raisons liées à l’agriculture moderne : les sols étant surexploités, ils s’appauvrissent en nutriments et l’utilisation généralisée d’engrais et pesticides, qui permet d’accélérer la croissance des plantes, empêche les micronutriments de se développer correctement.

L’instabilité de la vitamine C est l’une des autres raisons. Cette vitamine est fragile, et se dégrade facilement au contact de l’air ou de la chaleur. Dès lors, le stockage des fruits en magasin ou chez soi suffit à réduire considérablement leur teneur en vitamines.

Vient ensuite le moment de préparation des fruits. Rien que le fait de découper un citron en deux, d’éplucher un ananas ou d’écraser des pommes de terre peut réduire jusqu’à 40% la teneur en vitamine C à cause de l’oxydation. Il en va de même lors de la congélation ou la cuisson de fruits.

Que ce soit à cause des méthodes agricoles actuelles, du stockage ou bien de la préparation, nos apports en vitamine C sont moins importants qu’ils pouvaient l’être en 1950, ce qui peut entraîner des carences. Or, elle est indispensable pour notre organisme, comme vous pouvez le constater dans l’article dédié à ses bienfaits, puisqu’elle aide le corps à renforcer ses défenses naturelles, à fabriquer le collagène, à réduire le cholestérol, le stress et les douleurs, et bien plus encore !

Comment remédier à cet appauvrissement nutritionnel ?

Consommer des fruits frais issus de l’agriculture biologique ainsi que des compléments alimentaires tel que la vitamine C en poudre sont deux moyens vous permettant de vous assurer un apport optimal.

Commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*